الاثنين، 24 ماي، 2010

Tunisie : Moncef Dakhli zappe et refuse de s’expliquer sur le rapport de la Cour des Comptes.

Les petits actionnaires ont beau revendiquer, demander, quémander, supplier, rire et applaudir pour amadouer le Pdg de la BNA (Banque Nationale Agricole) pour qu’il augmente leur dividende qui était de moins de 0,5 DT, Moncef Dakhli et son Conseil sont restés intraitables, insensibles et[...]

"